Menu

Conseils Quelques conseils pour une balade en toute sécurité !

En route pour une balade à vélo !
Avez-vous pensé à tout ?

La sécurité ne s’improvise pas !
Promenade en solo, en groupe, en ville ou sur les chemins réservés, voici quelques conseils pour une balade agréable en toute sécurité.

1. En ordre !

Un vélo bien équipé pour bien commencer. Le code de la route prévoit qu’un vélo ordinaire doit être muni des éléments suivants :

Check up vélo

  • Une sonnette (qui doit pouvoir être audible à 20m) ; 
  • Un frein avant et un frein arrière ; 
  • Des catadioptres (un blanc à l’avant, un rouge à l’arrière, jaunes ou oranges sur les pédales visibles à l’avant et à l’arrière du vélo et enfin, au moins 2 catadioptres jaunes ou oranges à double face disposés symétriquement aux rayons de chaque roue et/ou une bande réfléchissante de chaque côté des pneus).

Un vélo en ordre est également un vélo bien entretenu. N’hésitez donc pas à lui faire subir un petit check up avant le départ (pneus en bon état et bien gonflés, rayons bien tendus, freins lubrifiés, usure de la chaine, …) !

2. Visible et prévisible

En cas de balade nocturne ou de mauvaise visibilité, n’oubliez pas d’ajouter un feu blanc ou jaune à l’avant et un feu rouge à l’arrière (visible à 100 m) à votre équipement obligatoire. Privilégiez des vêtements et un casque clairs ou de couleur vive et n’hésitez pas à porter des accessoires réfléchissants (si vous n’êtes pas fan du gilet fluo, il y a aussi des brassards, des bandes réfléchissantes pour les chevilles, des housses pour sac à dos, ...).

La visibilité passe aussi par le fait de vous assurer que les autres usagers vous ont vu et ont saisi votre intention avant tout changement de direction. Le contact visuel, votre sonnette et vos bras sont les outils essentiels pour y parvenir ! 

3. Je me mets où sur la route ?

Téléchargez le dépliant Ma Sécurité à Vélo

Présence d’une piste cyclable
Vous êtes alors obligé de l’utiliser si elle est praticable. Soyez prudent car la piste cyclable ne vous est généralement pas exclusivement réservée. La courtoisie est donc de mise pour assurer le partage entre les différents usagers. En fin de piste cyclable, même si vous êtes prioritaire, vérifiez qu’aucun véhicule n’arrive et arrêtez-vous si besoin. Parfois, il vaut mieux renoncer à sa priorité plutôt que de risquer sa vie…

Pas de piste cyclable
Vous devez rouler à droite de la chaussée. Vous pouvez également rouler sur les zones de stationnement et les accotements de plain-pied qui se trouvent à votre droite mais dans ce cas, vous devez céder le passage aux usagers qui y circulent déjà et aux automobilistes si vous regagnez la chaussée. Mieux vaut ne pas les utiliser si de nombreuses voitures y sont stationnées afin d’éviter les zigzags.

4. En groupe ?

Sur une piste cyclable
Vous pouvez toujours rouler à 2 de front sauf si un autre deux-roues veut vous dépasser ou si la piste est à double sens et trop étroite pour permettre le croisement.

Sur la chaussée
C’est également permis mais vous êtes tenu de toujours vous replacer en file indienne lorsque la route est trop étroite pour permettre le croisement. En dehors des agglomérations, vous devez également vous remettre en file indienne si un véhicule arrive par l’arrière.

Bon à savoir
Votre groupe se compose de plus de 15 cyclistes ? Des règles spécifiques pour les déplacements en groupe sont alors d’application.
A partir de 150 cyclistes, le groupe doit être scindé.

5. Gaffe aux angles morts

Si vous décidez de doubler un automobiliste ou un poids lourd, faites très attention car il y a de fortes chances qu’il ne vous voie pas. Ne le collez pas, décalez-vous sur la gauche et cherchez le regard du conducteur dans le rétro. Vous devez vous assurer qu’il vous a vu avant d’effectuer le dépassement. Veillez également à ne jamais vous placer à côté d’un poids lourd à l’arrêt.

6. Circuler sur les Ravels et autres chemins réservés

Les utilisateurs des chemins réservés ont souvent une impression de sécurité qui les amène à être moins vigilants. Or, il est important de respecter certaines règles.

  • La convivialité est bien évidemment de mise. En tant que cycliste, prêtez attention aux autres usagers et montrez-vous courtois. Pour savoir qui peut utiliser ce type de chemin, il faut regarder le panneau qui se trouve à l’entrée. En général, vous êtes susceptible d’y rencontrer des piétons, des cyclistes, des cavaliers et même certains types de véhicules : agricoles, d’entretien, de contrôle, …
  • Roulez à droite pour éviter de gêner d’autres usagers. 
  • Ne roulez pas trop vite. Pour info, la vitesse y est limitée à 30 km/h. 
  • Soyez particulièrement vigilant si vous croisez des enfants, ils peuvent parfois se montrer imprévisibles. ;-)
  • Aux accès et sorties de ces chemins, les croisements avec les routes sont fréquents, n’oubliez pas de céder le passage et vous rendre visible et… prévisible !

    Plus d'infos ?